Pont des Arts

Nouveau projet, nouveau format !

Je travaille sur un récit contemporain, entre série et novella (des chapitres courts qui se suivent, une taille globale estimée à celle d’une novella – trop court pour en faire un roman, trop structuré pour en faire une nouvelle…), avec pour thème le Pont des Arts à Paris !

Il s’agit de mon premier texte « post covid » ou « post confinement », voulu dans un esprit feel good. On verra bien ce qu’en diront les premiers lecteurs, et si ce projet est susceptible d’intéresser des éditeurs ! 🤞

Résumé

Pont des Arts : résumé

Étudiante, Meï rêve d’aventure et d’absolu. Pas simple en pleine pandémie. Avec les cours à distance, ses seuls contacts sont chez le fleuriste, la boutique de sa mère où elle travaille les week-ends.

Quand elle tombe sur un reportage sur le Pont des Arts, elle se met en quête de la clé USB qu’elle et Sam – son amour perdu du lycée – y ont attachée il y a des années. Sauf qu’avec les travaux, les grilles surchargées de cadenas ont été retirées.

Entre déconfinements, couvre-feux, rencontres improbables et autres péripéties, Meï va s’efforcer de donner un sens à cette histoire.

Photo © Francetvinfo

Mi-parcours…

Mi-parcours…

On entame mai, les beaux jours reviennent, et avec eux l’espoir d’une vie redevenue à peu près normale. Mais où en sommes-nous dans les projets ?

Hormis la parenthèse des Aventuriales, l’année 2020 a été difficile. Pour les auteurs, les éditeurs, les salons, les librairies… Tout ce qui avait été prévu pour promouvoir Harmonie a été reporté à plus ou moins long terme. Peut-être de bonnes nouvelles se profilent pour cet été, croisons les doigts ! En fait, le plus dur psychologiquement est pour moi de ne pas continuer à « faire vivre » ce roman : lorsqu’on est immergé dans l’écriture, les relectures et les corrections, on pense et on vit avec ses personnages. Une fois le livre publié, c’est comme si les héros étaient partis du cocon familial pour aller vivre leur vie. On guette les nouvelles avec impatience.

Continuer la lecture de Mi-parcours…

Écrits de l'imaginaire – Stéphane Pavanelli